Quelques notes d’histoire sur l’Hôtel Ottawa

Le 20 mai 1903, un grand feu ravage 29 carrés de maisons situés au sud de la rue Saint-Antoine à Saint-Hyacinthe. L’Hôtel Ottawa, implanté sur cette rue depuis quelques décennies, n’échappe pas au cataclysme. L’édifice actuel est reconstruit la même année. L’inscription 1903, bien en vue sur la façade de l’immeuble, en fait foi et demeure un témoin du passé de cet hôtel plus que centenaire.

Au début du vingtième siècle, malgré le fait que l’automobile en est à ses premiers balbutiements, les voyageurs se déplacent encore en voiture à chevaux et en train. Cette réalité est associée à des déplacements lents, notamment lorsqu’il s’agit de longues distances. Cela explique pourquoi les hôtels demeurent des lieux très fréquentés à cette époque. En 1907, on compte seize hôtels à Saint-Hyacinthe. Bien situé sur la place du marché, l’Hôtel Ottawa reçoit son lot de clients qui séjournent à Saint-Hyacinthe pour affaires ou pour différentes raisons.

Au début des années 1950, les propriétaires de l’Hôtel veulent diversifier leurs activités. Ils aménagent ainsi une salle de spectacle pour la clientèle, mais aussi, et surtout, pour le public local. Cet ajout, situé sur la rue Saint-Simon, se trouve à l’endroit même où KLIC Infosolutions installe ses bureaux en 2015.

Dès l’ouverture de cette salle nommée Grill Hôtel Ottawa, des orchestres prennent place sur la mezzanine et égayent les Maskoutains à la recherche de divertissements nouveaux. En 1957, la mode du cabaret est en plein essor. Les samedis soir sur la scène de l’Hôtel Ottawa, chanteurs et chanteuses populaires, équilibristes, magiciens et comédiens se succèdent et exécutent leur numéro. Des artistes populaires comme Muriel Millard, Ti-Blanc Richard et sa fille Michèle, le Père Gédéon et même Gilles Latulippe s’y arrêtent pour divertir le public.

Au cours des années 1970, une publicité dans le bottin téléphonique de Saint-Hyacinthe nous rappelle qu’on y danse tous les soirs au son d’un orchestre et d’artistes invités.

Au début des années 1980, l’endroit change de nom et devient le club Au Bardasse. Dorénavant, on y présente des spectacles de groupes populaires. Par exemple, le célèbre groupe rock Corbeau, formé de la chanteuse Marjo et du Maskoutain Michel Lamothe, montent sur la scène les 9 et 10 octobre 1981. Quelques années plus tard, l’endroit devient le Bar Jack, un club de danseuses nues qui a pignon sur rue jusqu’en 2011.

Suite à des rénovations, la salle de spectacle de l’Hôtel Ottawa est transformée en espace de bureaux. Depuis 2015, KLIC Infosolutions occupe cet emplacement qui, pendant de longues années, était un lieu de détente et de divertissements culturels et artistiques.

Mentions :

Photographies : Collection Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe, CH085.
Publicité « À l’Hôtel Ottawa » : Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 15 juin 1961.
Publicité « Hôtel Ottawa » : Bottin téléphonique de Saint-Hyacinthe, 1977.